French

DLM ou ILM ?

La Gestion du cycle de vie des données (ou DLM pour Data Lifecycle Management dans la langue de Shakespeare), qu'est-ce que c'est ? Il s'agit de gérer les données d'un système d'information pendant toute leur durée de vie : de leur création à leur effacement (ou archivage) quand elles deviennent obsolètes. La gestion du cycle de vie des données peut ainsi être définie comme étant l'ensemble des processus mis en oeuvre pour administrer les données de l'entreprise depuis leur définition jusqu'à leur retrait (point de vue "technique"). Par exemple, une question typique de DLM serait "A partir de quand peut-on archiver cette donnée ?". 

D'autre part, la Gestion du cycle de vie des informations (ou ILM pour Information Lifecycle Management) est généralement définie comme le processus de "gestion des données et des métadonnées qui les décrivent depuis la conception de l’information jusqu’à sa destruction". Par information, il faut comprendre tout assemblage de données répondant à un besoin utilisateur. Cette vision intervient au niveau du métier et en fonction de l'utilisation de l'information (point de vue "utilisateur"). Une question typique de ILM serait "Cette information est-elle encore d’actualité ?".

Pour savoir quelle stratégie adopter, il faut donc d'abord comprendre ce qu'est une donnée et quelle utilisation l'entreprise va en faire.

En effet, on peut comparer une donnée à un élément atomique faisant partie d’une information nécessaire à un utilisateur. La donnée est la matière première et l'information est l'application qui en est faite.

Pour exemple, prenons un fichier client :

table client example

  • la colonne "ligne_adresse_1" contient une donnée sur le client
  • les données des colonnes "ligne_adresse_1" + "ville" + "code postal" + "pays" forment une information sur le client = son adresse postale

 

La vie d'une donnée

Naissance (ou création) --> exploitation (ou évolution) --> retrait (ou effacement)
|
selon les besoins : extraction, fusion, migration...
 
La qualité doit être maintenue tout au long du cycle !
 

Les événements au cours de la vie de la donnée sont multiples et dépendent du type de données et des besoins de l'entreprise. Chaque intervention au cours de ce cycle peut représenter un risque pour l'entreprise (perte de données, non respect des règles en vigueur, incohérence des données...). Une solution intelligente de DLM participera naturellement à la diminution de ce risque "données".

Voici un schéma des étapes essentielles de la vie d'une donnée d'après notre point de vue, quelle que soit son origine, voire son utilisation :

cycle de vie des données

Nos solutions en DLM

La donnée est notre domaine. La gestion du cycle de vie des données (DLM) est donc naturellement le terrain de prédilection où Rever se pose en spécialiste.

En fonction des événements liés à la donnée, Rever propose les outils adéquats. En effet, quelle que soit la problématique de notre client, nos solutions vont résoudre le problème grâce à notre expertise en la matière. C'est une garantie.

A l'image des produits proposés par les compagnies d'assurance (assurance famille, assurance auto, assurance habitation...) qui couvrent une personne tout au long de sa vie et dont l'utilité varie selon l'âge, la situation et les risques encourus par l'assuré, les solutions de Rever accompagnent et sécurisent toute intervention sur les données en fonction du contexte et des évolutions des données au sein de leur cycle de vie.

Mots clés: 

Auteur: 

Muriel Adamski