French

Vous pensez que votre organisation fait tout ce qu'il faut en matière de gestion des données et votre nombre grandissant de bases de données est bien documenté selon votre ADB (Administrateur de bases de données). Alors pourquoi vous inquiéter ?

Un BDA est effectivement plus que capable de maîtriser les soucis techniques liés au stockage, à l'accès et à la sécurité des données, mais qu'en est-il de la réelle utilisation des données au sein de votre organisation ?

  • Votre équipe de marketing peut-elle compter à tout moment sur une information correcte au sujet de vos clients ?
  • Vos collègues de la vente peuvent-ils se tourner avec succès vers l'analyse de données pour améliorer les bénéfices ?
  • Pouvez-vous éviter les doublons dans vos envois postaux ou d'autres coûts inutiles de ce type ?

Bien sûr les grandes entreprises peuvent toujours engager un CDO (Chief Data Officer ou Gardien des Données) afin d'aider à réduire chacune de ces problématiques. Ou confier leur argent à un grand nom de l'informatique qui propose tout un attirail d'outils divers. Mais que se passe-t-il pour les plus petites entreprises qui ont exactement les mêmes soucis, les mêmes besoins, mais sur un budget nettement plus restreint ? Comment ces compagnies peuvent-elles rester compétitives à l'âge du big data ?

De nombreuses solutions existent sur le marché, de l'ETL (Extract-Transform-Load ou Extraction-Transformation-Chargement) au MDM (Master Data Management ou Gestion des Données de Référence) en passant par les outils de Business Intelligence. Mais comment choisir ?

Les premières questions à vous poser sont :

  • Est-ce que je tire actuellement avantage de la collecte des données de mon organisation pour améliorer mon ROI (retour sur investissement) ?
  • Ai-je les moyens d'engager un CDO ou de souscrire à une solution de gestion de données coûteuse ?
  • Mes employés peuvent-il rapidement apprendre à utiliser le nouveau système et ainsi générer des résultats ?

Maintenant c'est à notre tour de vous poser une question : avez-vous déjà pensé à la virtualisation des données en tant que façon simple, efficace, rentable de gérer vos données ?

Global data

Un outil de virtualisation de données est typiquement une application qui permet de manipuler les données indépendamment de leur localisation physique ou de leurs entraves techniques. Vous ne devez pas déplacer les données. L'outil fait exactement ce qu'il annonce : il virtualise les données et vous laisse vous y connecter via un accès facile. Ce qui veut dire qu'il n'y a aucun risque qu'un employé efface des données par inadvertance et cela permet également à tous les utilisateurs de votre organisation d'interagir avec les données selon leurs propres besoins professionnels.

Rever a développé DataBook, un outil de virtualisation des données puissant, en s'appuyant sur plus de 15 ans d'expérience en rétro-ingénierie des données.

 

databook download banner

 

Mots clés: 

Auteur(s): 

Muriel Adamski